RETRAITE des 4G

« Trois jours, et des souvenirs pour la vie »

 

3 jours, cela passe si vite ! Mais tant de choses se passent, tant de liens se resserrent, tant d'affinités se créent. Dès l'instant où je suis rentrée chez moi, où j'ai posé mes bagages, cette ambiance et ces gens me manquaient déjà et je n'avais qu'une envie : y retourner ! C'est vous dire l'efficacité de cette retraite !

Mercredi 6 avril, 8h30, les cars démarrent, chaque classe s'éparpillant aux 4 coins de la Wallonie. Nous, les 4G, arrivons environ 2h plus tard, à Arbrefontaine, dans la province de Liège, dans la commune de Lierneux,  après avoir déposé une autre classe au passage. Nous découvrons notre gîte spacieux, son petit jardin, et sa situation idéale, à quelques pas des prairies et des bois. Le temps est magnifique, le soleil brille et il fait chaud. Les nombreux coups de soleil en témoignent !

Le moins qu'on puisse dire, c'est que notre retraite était bien chargée ! A aucun moment nous ne nous sommes ennuyés, entre les très nombreuses activités, les moments de temps libres occupés à jouer au volley, foot ou encore lire des magazines et les tâches ménagères !

Au rayon activité, nous avons commencé par des jeux de confiance (se laisser tomber en arrière et quelqu'un nous rattrape par exemple). S'en est suivi une discussion en tandem, autour du thème de la confiance mais pas seulement. Il y a eu l'activité « graffiti » ensuite, qui a remporté un franc succès : nous devions écrire des adjectifs qualifiant notre personnalité (que nous étions seuls à connaitre) et c'était après au tour des autres de nous décrire. La confrontation entre notre propre point de vue et celui des autres était évidemment très intéressant, parfois surprenant mais toujours enrichissant. Nous avons ensuite préparé le souper : des spaghettis bolognaise, en abondance ! En général, que ce soit pour cuisiner, mettre la table ou nettoyer, tout le monde s'y mettait de bon cœur ! La vaisselle terminait même en bataille de mousse !Durant notre première soirée, nous avons présenté nos échanges de savoir. Le concept ? La classe était répartie en duos tirés au sort et chacun devait s'apprendre quelque chose. Au programme de ces échanges : du sport, de la cuisine, de la danse, de la couture, de la guitare, etc. Avant d'aller dormir, nous avons fait un speed dating : dans une ambiance tamisée, nous discutions durant environ 2 minutes d'un thème lancé par le professeur avant de passer au camarade suivant. A minuit, nous sommes alors allés dormir, enchantés de cette première journée.

Le lendemain, réveil à 8h et déjeuner à 8h30 ! Pancakes, choco, cacao, thé, œufs sur le plat, ... tout le monde y a trouvé son compte ! Nous avons ensuite fait une activité autour de la décision. Puis par deux, nous avons discuté d'une personne que nous admirons. Ensuite, nous devions choisir une phrase parmi plusieurs textes et l'illustrer à l'aide d'images et de mots, découpés dans des magazines. Nous avons ensuite dîné. Au menu : de délicieux pains pita ! Nous nous sommes par la suite lancés dans une longue promenade à travers les bois sous un ciel bleu magnifiquement ensoleillé. Un moment clé de cette ballade est le temps de silence. 20 minutes facultatives où chacun pouvait partir de son côté où même rester là à bronzer, mais sans parler. Histoire de réfléchir, de se reconcentrer sur soi-même. Nous avons achevé notre marche par groupe de deux, discutant à propos des éléments fondateurs de notre personne. A notre retour, nous nous sommes activés pour le souper : saucisses, compote et purée maison ! Ce qui est certain, c'est que nous nous sommes vraiment régalés durant ces 3 jours ! Mais puisque cette deuxième soirée était déjà la dernière malheureusement, nous avons fait un apéritif chips et pisang ! Avec une petite consigne tout de même : on ne se sert de chips que si on nous en propose ! Pour déguster le repas, nous avons tiré au sort des tables de 3 à 6 personnes, un peu comme si nous étions au restaurant. Ce fut encore un moment de rencontre très convivial. Avant d'aller dormir, nous avons encore fait deux activités : tout d'abord nous sommes allés marcher dans le noir jusqu'à une prairie. Couchés dans l'herbe, dans le silence, nous avons réfléchi, simplement savouré l'instant présent, tout en contemplant le ciel, malheureusement complètement dépourvu d'étoiles ! A notre retour, nous avons médité autour des noms des personnes que nous admirons ainsi que des phrases que nous avons précédemment illustrées, juste éclairés à la lueur des bougies et accompagnés d'un fond musical.

Le lendemain, nous nous sommes retrouvés pour déjeuner une dernière fois tous ensemble, les bagages déjà prêts.3 dernières activités (et pas des moindres) nous attendaient encore : nous avons commencé par nous écrire une lettre à nous-mêmes, que nous recevrons dans un an ou deux, selon notre demande. Une lettre pour se souvenir, ne perdre ni nos objectifs, ni nos valeurs, faire un bilan. Tout le monde s'est profondément impliqués, comme pour toutes les activités d'ailleurs ! Nous avons ensuite évalué la retraite autour de différents points : le gîte, la nourriture, les réflexions personnelles, le contact prof-élèves, l'emploi du temps, la détente et les réflexions au sein de la classe. Les notes ont été très positives. Seul l'emploi du temps très chargé en a rebuté quelques uns. 

Nous avons terminé avec peut-être la meilleure de toutes les activités : chaque élève de la classe avait une bouteille à son nom et tout le monde pouvait écrire à tout le monde. Ce n'est qu'une fois rentrés à la maison que nous avons pu lire nos mots, et c'est un moment qui fait chaud au coeur !

Il est important de dire que les nombreux tandems que nous avons été amenés à former était toujours spontané, rien n'était imposé, le but étant de découvrir des personnes que nous connaissions moins. Et ces moments ont toujours été extrêmement riches, efficaces, et appréciés de tous. Tout le monde a joué le jeu et c'est ainsi que des duos inespérés se sont créés.

Un bon sandwich et hop, en route ! C'est une classe plus soudée que jamais qui a embarqué dans le car, ce vendredi 8 avril à 13h30. Une classe tellement différente le jour du retour par rapport au jour de l'arrivée. Comme quoi, même 3 jours font des miracles. Ce ne sont pas des affinités individuelles qui se sont créées, mais c'est bien toute la classe qui s'est rapprochée ! La bonne humeur a toujours été au rendez-vous durant cette retraite et la volonté de découvrir et de participer était présente chez chacun.

Au final, nous sommes tous d'accord pour dire que c'était presque parfait : 3 jours, c'est beaucoup trop court !

 

Lucie Pochet 4G

 

 

_________________________________________________________________________________

Mise à jour : 02/05/2011

sur ce site

© Copyright 2011 / droit d'image                                                                                                                      webmaster webmaster.cndp@gmail.com