Télégramme de LA FINALE du XXème tournoi d’éloquence

 

Rédactionnel Tournoi d’Eloquence – XXème édition

( 27 janvier 2012 au Collège Notre-Dame de la Paix à Erpent)

Le 20 janvier 2012, dix-sept candidats ont présenté le sujet de leur choix pour les éliminatoires. Le jury, Présidé par Monsieur René Noël, Professeur d’histoire émérite à l’UCL et aux FUNDP, a sélectionné sept finalistes qui, eux, devaient s’exprimer devant le nombreux public présent à propos d’un sujet imposé.

Le sujet de cette année est la traduction d’une citation anglaise de Bernard Baruch : « Des millions de gens ont vu tomber une pomme, seul Newton s’est demandé pourquoi. »

Les sept finalistes ont reçu le sujet à 13h00 et doivent développer le fil de leurs propos, isolés du monde de la communication dans la Bibliothèque du Collège, face à eux-mêmes. Vers 20h00, présentés par deux condisciples complices; Virginie Fobe et Edouard Dive, ils entrent dans l’arène face au public pendant 6 à 8 minutes. Dernière épreuve, ils doivent répondre à une question pertinente de Pierre Marlet, journaliste à la RTBF, à propos de leurs idées.

Ce tournoi a été créé, il y a 20 ans, par Monsieur Gemine, professeur de français au Collège. Pour la XXème édition, c’est Madame Mélanie Ginevro qui a repris le flambeau. Mobiliser ses collègues professeurs de français, encourager et coacher les élèves candidats, coordonner les interventions fidèles et le soutien unilatéral des précieux intervenants : l’Association des Parents, l’Association des Anciens, les FUNDP, l’HENALLUX, département IESN, la Province de Namur, pour ne citer qu’eux, c’est une tâche ardue !

 

Le palmarès de cette année 2012

1er Prix : Pauline SAMBON (prix des FUNDP)

2ème Prix : Charlotte KERSMACKERS (prix de l’IESN – Henallux)

3ème Prix : Adeline SZOKE (prix du CNDP Erpent)

4ème Prix : Sarah DEREMINCE (prix de la Province de Namur)

5ème Prix : Mathilde LEJEUNE (prix de l’Association des Parents)

6ème Prix : Alexiane QUIRYNEN (prix de l’Association des Parents)

7ème Prix : Julien PASSAU (prix de l’Association des Parents)

Prix de l’Association des Anciens : Mathilde LEJEUNE.

Ce prix récompense particulièrement le sens des valeurs humaines et de  l’engagement du candidat.

Prix du Public : Pauline SAMBON.

Ce prix récompense le candidat pour lequel le public présent a voté en majorité.

 Il est remis par Madame Véronique GILLION de la Librairie Papyrus

Prix des Professeurs du Collège : Sarah DEREMINCE

Ce prix récompense le candidat que les professeurs du collège ont jugé le plus méritant.

Un aperçu des 7 finalistes

Pauline joue avec les mots, les citations. Son travail tenace habite ses propos et tenaille sa conviction d’un bout à l’autre de l’exposé. Charlotte semble naturellement à l’aise face au public. Le discours est souple, attractif, humoristique, facile à comprendre. Le message est immédiat, le ton doux, la communication séduisante. Adeline a l’instinct de l’animal mais son propos est construit. Elle ne perd pas le fil de ses idées. Adeline a des convictions intéressantes et elle convainc. Sarah est timide et même si ça se voit, elle ne l’entend pas comme ça. Sarah, c’est la découverte de la soirée. Sarah captive. Son discours est fluide. Eprise de liberté et de rigueur à la fois, Sarah nuance les contrastes et rend les problèmes simples.

Mathilde élève le propos aux valeurs qui lui tiennent à cœur, aux choix de certains qui pourraient changer le monde. « Mathilde, toi aussi, tu peux changer le monde à ta façon. » Tu en as persuadé tout le monde. Alexiane, l’antépénultième, entre en scène. Elle cherche l’atout dans la différence. L’optimisme est son énergie largement partagée. Un instant peut transformer l’ordinaire en quelque chose d’extraordinaire. Honneur aux dames. Julien est structuré et organisé. Sa prestation a été difficile mais quand il s’engage dans un projet, il va jusqu’au bout quels que soient les obstacles.

Il faut oser à 17 ans parler en public. La plupart du temps, cette bataille face à soi-même apporte énormément aux concurrents. Elle laisse des traces aussi dans les cœurs de chacun des spectateurs. Les hésitations, les faux-pas parfois, la pertinence et la maturité des propos aussi font mouche qu’on connaisse le candidat d’un peu plus loin ou d’un peu plus près. La timidité recule. L’élève se retrouve à la place du professeur devant un public qui ne lui est pas toujours acquis. Affronter la difficulté telle qu’elle se présente force l’admiration de ces héros en herbe. Ils se découvrent avec la peur au ventre et les découvrir est toujours une chance renouvelée chaque année depuis 20 ans en janvier au Collège Notre-Dame de la Paix.

Isabelle RONVEAUX

Secrétaire de Direction

01/02/2012

_________________________________________________________________________________

Mise à jour : 05/02/2012

sur ce site

© Copyright 2012 / droit d'image                                                                                                                      webmaster webmaster.cndp@gmail.com