TOURNOI D'ELOQUENCE DES RHETOS 2007

 

XVe TOURNOI D’ÉLOQUENCE

Eliminatoires

Vendredi 19 janvier 2007

XVe TOURNOI D’ÉLOQUENCE

Finale 

Vendredi 26 janvier 2007

Vous aurez le plaisir d’entendre le 19 janvier 2007 16 candidats présentés par Melle Adélaïde PIEDFORT (6°B) et par Melle Clémence DUYCK (6°F) :

Manon BOURGUIGNON

« Une tasse de café en trop. »

Laetitia BROUWERS

« De ‘nulle part’ à ‘part non nulle’. »

Raphaël CANVAT

« Multimédias et informations : science ou fiction ? »

Louise CARLIER

« Mon père … ce carton. »

Manoelle de LAMINNE

« Assurez vos arrières. »

Thomas de PRET

« Etre ou ne pas être (pigeon), telle est la question ! »

Pauline de VALENSART

« Conflits inter-générations. »

Armand de WASSEIGE

« Une vérité : l’Europe. »

Aurélien de WASSEIGE

« D’une idée qui pourrait sauver beaucoup de gens. »

Maxime EGGERMONT

« L’art de perdre son temps. »

Olivier MARESCHAL

« Place à la jeunesse. »

Bénédicte MARTELEUR

« Faut pas rêver. »

Benoit MARTIN

« De l’utilité du nerf pneumo-gastrique. »

Alexandre RAHIR

« Tout ça (ne nous rendra pas Johnny). »

Hélène WATTECAMPS

« Réalité voilée. »

Alan YERNAUX

« Une prison de verre. »

 

LE JURY  EST CONSTITUÉ DE :

Par ordre alphabétique :

 

Monsieur Vincent CAMBIER – Substitut du Procureur du Roi à Dinant

Monsieur Stéphan de BRABANT – Directeur du CNDP

Madame Véronique GILLION – Romaniste

Mademoiselle Mélanie GUILLAUME – Professeur de français
Monsieur Pierre MARLET – Ancien du CNDP - Journaliste à la RTBF

Monsieur René NOEL – Professeur émérite aux FUNDP et à l’UCL

Monsieur André PREUDHOMME – Ancien Sous-Directeur du CNDP

Madame Isabelle RONVEAUX – Secrétaire de Direction du CNDP

Madame Florence SEPULCHRE – Avocate – Réprésentante de l’Association de parents du CNDP

Madame Myriam VAN DER BREMPT – Philosophe et Romaniste, chercheur au Centre Interface.

----------------------------------------------------------------

Quelques critères suggérés

pour évaluer l'éloquence.

 

Il nous paraît intéressant que, dans l'évaluation de la prestation des candidats, le jury tienne compte :

a) pour les exposés :

– de la facture de l'exposé (clarté, cohérence, mais peut-être surtout efficacité oratoire ins­crite dans la composition du texte...);

– de la présentation de l'exposé (correction du langage, qualité de la diction, mais peut-être surtout efficacité dans la communication, dans le contact avec l'auditoire...);

b) pour la réponse improvisée :

– de la pertinence du contenu par rapport à la question posée et de la cohérence interne du propos, même bref;

– de la facilité d'élocution.

 

Il nous semble préférable de n'être pas plus précis quant au poids de l'improvisation par rap­port à l'exposé, ni quant au poids respectif des critères utilisés.

 

À moins que le jury ne choisisse de s'accorder sur ces points, chaque membre du jury en dé­cidera pour soi. De la diversité des appréciations devrait naître une sorte de "moyenne objective" autorisant un juste classement des candidats.

 

 

Avec le soutien :

des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix,

de FORTIS Banque,

de l’IESN,

de la librairie PAPYRUS,

du cinéma ACINAPOLIS,

de l’Association des Parents,

de l’asbl « Voir le Monde »,

de la Papeterie STORME Diffusion,

et de l’Amicale des professeurs du Collège.

 

Vers l'Avenir, 26 janvier 2007


LA FINALE DU TOURNOI D'ELOQUENCE 2007

La finale du Tournoi d’Eloquence a vu se produire ce vendredi 26 janvier 2007 au Collège Notre-Dame de la Paix d’Erpent  7 élèves de rhétorique autour du sujet imposé : « Vivre, cela prend du temps et je n’ai pas une minute à moi. ».            Mr Roland GEMINE, professeur, organise ce concours en partenariat étroit avec l’Association des parents et la direction depuis 15 années déjà. Les professeurs de langue maternelle de rhétorique l’aident à préparer les étudiants.

Les 7 finalistes ont été sélectionnés après les éliminatoires parmi 16 candidats rhétoriciens qui avaient pour éloquente tâche le 19 janvier 2007 de discourir autour d’un thème de leur choix pendant 7 à 9 minutes et ensuite de répondre à une question d’un membre du jury en la personne de Monsieur Pierre MARLET, journaliste à la RTBF et ancien élève au Collège.

La finale suit les mêmes règles. La question aux finalistes a été posée par Mr René NOEL, Président du Jury et professeur émérite aux FUNDP et à l’UCL. Les candidats sont récompensés du 1er au 7ème par des mécènes extérieurs souvent étroitement attachés au Collège. Le directeur, Mr S. de BRABANT a insisté sur la gratuité de la démarche de tous ces étudiants, leur esprit d’entreprise et leur sens de l’effort qu’on dit être des valeurs peu répandus aujourd’hui chez les jeunes. Les 16 candidats ont prouvé le contraire !

Voici le palmarès de cette finale :

1er  prix :   Mr Aurélien de WASSEIGE

2ème prix : Melle Hélène WATTECAMPS

3ème prix : Melle Louise CARLIER

4ème prix : Mr Benoît MARTIN

5ème prix : Melle Manoëlle de LAMINNE

6ème prix : Mr Olivier MARESCHAL

7ème prix : Melle Manon BOURGUIGNON

Le prix du public a été attribué à Melle Hélène WATTECAMPS. Le public peut effectivement voter pour un/e candidat/e de son choix parmi les 7 finalistes. C’est le prix du cœur et Hélène maîtrise sans aucun doute l’art de toucher le public par sa voix posée, son ton envoûtant et la profondeur du propos.

Le prix de l’Amicale des professeurs a été remis par Mr Stéphane POUCET (professeur) à Mr Benoît MARTIN qui a convaincu tout le monde que les jeunes avaient quelque chose à dire, des initiatives constructives malgré leur courte expérience de la vie. Benoît a traité le sujet de manière tant mature que complète. Une révélation.

Le 1er prix récompense Mr Aurélien de WASSEIGE. Aurélien emmène son public d’emblée sur ses fantasmes les plus primaires voire  les moins élémentaires pour les porter à bout de bras vers sa sublime conclusion. On n’y a vu que du feu. C’est simple, pas classique mais délicieusement surprenant. Bravo et merci Aurélien. Tu rends tout le monde fier de toi parce que finalement, si c’est  un peu à toi que tu le dois, tu le dois aussi à tes parents, tes professeurs et tes camarades de classe. Ils ont été heureux de te l’entendre dire.

Les membres du jury viennent d’horizons différents et possèdent donc des sensibilités parfois partenaires, parfois divergentes. Les délibérations permettent de créer un léger recul. Il est chronologiquement court et rarement suffisant. Le résultat des délibérations crée souvent  la surprise. Les premiers sont toujours surpris, les suivants sont souvent déçus. Parfois, le choc d’un mot, la faute de liaison, l’hésitation d’un moment font la seule différence. Tout se joue dans un mouchoir de poche et même modestement, personne ne démérite.

Pour les départager en finale, le jury était composé de :

Monsieur Jean-Luc NICKS – Institut d’Enseignement Supérieur de Namur.

Monsieur Stéphan de BRABANT – Directeur du CNDP

Madame Véronique GILLION – Romaniste – Libraire

Monsieur Jean-Marie HUBAUX – Représentant de l’Association de parents du CNDP

Madame Dominique MORIS-LIESSE – Professeur à l’HENAC et au CNDP

Monsieur René NOEL – Professeur émérite aux FUNDP et à l’UCL

Monsieur André PREUDHOMME – Ancien Sous-Directeur du CNDP

Madame Isabelle RONVEAUX – Secrétaire de Direction du CNDP

Madame Florence SEPULCHRE – Juriste – Représentante de l’Association de parents du CNDP

Madame Myriam VAN DER BREMPT – Philosophe et Romaniste - Chercheur au Centre Interface

Monsieur Jean-Marc VAN ESPEN – Député provincial

Monsieur Frank WAGNER – Directeur du département des lettres aux Facultés Notre-Dame de la Paix de Namur

Mr René NOEL, Président du Jury, nous a raconté la belle histoire de la rhétorique dans un silence quasi religieux devant un public conquis.  Melles  Clémence DUYCK et Adélaïde PIEDFORT étaient nos sympathiques hôtesses de ces deux soirées. Elles ont spontanément présenté leurs copains et copines de classe. Un exercice d’éloquence tout-à-fait réussi. Humour, perspicacité et élégance naturelle ont subjugué.

Ont participé également aux éliminatoires :

ü       Laetitia BROUWERS

ü       Raphaël CANVAT

ü       Thomas de PRET

ü       Pauline de VALENSART

ü       Armand de WASSEIGE

ü       Maxime EGGERMONT

ü       Bénédicte MARTELEUR

ü       Alexandre RAHIR

ü       Alan YERNAUX

Merci à tous ces vaillants narrateurs qui n’ont pas hésité à  braver un public exigeant, à se dévoiler  dans leur école. Savoir se faire écouter est un art de vivre qui prend du temps. Et parvenir à se contenter respectueusement du temps que l’on a reste manifestement l’enjeu de la vie de tous.

Vers l'Avenir, 01 février 2007

_________________________________________________________________________________

Mise à jour : 25/04/2007

sur ce site

© Copyright 2006 / droit d'image                                                                                                                      webmaster webmaster.cndp@gmail.com