CONFERENCE-DEBAT : "OSER CHOISIR", par Monsieur Eric DOMB, 11.10.07

 

Monsieur Eric Domb est le Président de l'Union Wallonne des Entreprises et dirige le Parc Paradisio. Cette conférence est organisée en partenariat avec le Club des Etudiants Entrepreneurs des FUNDP Namur pour alimenter nos réflexions sur le PPE.

 

.

 

Ce jeudi 11 octobre 2007, nous avons eu la chance de recevoir au Collège, Monsieur Eric DOMB, Directeur et fondateur du Parc PARADISIO et Président de l’Union Wallonne des Entreprises.  Il nous a parlé de son parcours et nous a donné quelques précieux conseils.

 

Relatons quelques-uns de ses propos :

 

La vie, selon lui, se résume à une gestion d’incertitudes, grâce auxquelles chacun se retrouve toujours confronté, c’est comme être sur un quai et choisir de monter dans le train ou non.

Chacun de nous a des rêves, et entreprendre, c’est continuer à rêver, une fois la nuit terminée, c’est décider de vivre ses rêves.

C’est difficile, sans aucun doute,  car toute entreprise rencontre des échecs au  cours de son

évolution mais les échecs, puisqu’ils nous donnent des leçons, sont un facteur de réussite.

C’est ce message qu’il veut nous transmettre, un message de patience, de persévérance, d’ambition.

Les échecs nous apprennent à nous connaître, à comprendre nos limites  et non aptitudes, à mieux réussir la fois suivante.

Cette compréhension de notre personnalité nous permettra, ensuite, de nous épanouir aussi bien d’un point de vue professionnel que privé.

 

Suite à cette conférence, les rhétoriciens furent invités à poser leurs questions, parmi lesquelles :

 

-          Comment gérer un travail à grande responsabilité en plus d’une famille, sans délaisser l’un des deux ?

 

Mr DOMB a une épouse et trois enfants et ils ne se sont jamais plaint du fait qu’il est souvent absent à  cause de son travail.  Pour lui, l’important n’est pas le temps qu’il passe avec sa famille mais la qualité de ces moments précieux, et son travail passionnant lui permet d’intégrer ses proches dans son rêve.

 

-     Quelles sont les causes du peu d’entreprenariat en Wallonie et comment y remédier ?

-     Comment amener les jeunes à oser entreprendre ?

 

 Ce qu’il faut se dire, c’est que le risque d’échec est mondial, ce manque d’entreprenariat en Wallonie ne peut donc pas être basé sur la peur de l’échec, d’autant que ces échecs doivent être utilisés comme passerelles vers la réussite.

-     Comment se positionne la Fédération des Entreprises Belges par rapport aux problèmes actuels sur la composition d’un nouveau gouvernement ?

 

Les Wallons et les Flamands ne se parlent pas assez. Ce manque de communication crée un climat de tension, d’incompréhension et par conséquent, chacun caricature son voisin.  Mais la crise actuelle doit devenir une opportunité. Les personnes « ordinaires » voient des difficultés dans l’opportunité, mais les entrepreneurs voient des opportunités dans la difficulté.

 

Ensuite, la parole a été donnée au « Club des étudiants entrepreneurs des FUNDP » club passionné par Monsieur DOMB, entrepreneur pour certains.  Ils nous ont présenté leur projet, qui est en fait d’organiser le plus d’activité possible pour rencontrer un grand nombre d’entrepreneurs afin d’accumuler le plus de connaissances possibles tant qu’ils en ont l’opportunité et d’apprendre à comprendre le monde du travail vers lequel ils se dirigent.

 

En conclusion, il me semble que cette conférence fut très instructive pour nous tous, rhétoriciens, qui devrons dans moins d’un an choisir notre voie dans le monde des études supérieurs et puis, dans celui du travail.

Françoise RAUCQ 6E

 

Dossier-portrait de Eric Domb à télécharger : (181 kb)

Source : http://www.entrepriseswallonnes.be/itineraires.html

 

Eric Domb (Parc Paradisio) nouveau président de l'UWE
BELGA

Mis en ligne le 16/10/2006
- - - - - - - - - - - 

Interrogé sur ce qui l'avait motivé à accepter cette présidence "alors que Paradisio l'occupe déjà à 150 pc", il a expliqué qu'il s'agit pour lui de "communiquer son enthousiasme dans la création de l'entreprise parce qu'on n'a encore rien trouvé de mieux pour créer de l'emploi".

L'Union wallonne des Entreprises (UWE), qui rassemble 6.000 entreprises, a désigné son nouveau président lundi lors de son assemblée générale. Eric Domb, fondateur et patron du Parc Paradisio à Cambron-Casteau, succède à Henri Mestdagh, arrivé au terme de son mandat de président de trois ans.

Juriste de formation, Eric Domb a été avocat au barreau de Bruxelles puis consultant avant de fonder sa propre société fiduciaire.

En 1993, il a créé avec des partenaires financiers le Parc Paradisio, aujourd'hui côté en Bourse et qui accueille quelque 500.000 visiteurs par an. Il a créé au sein de l'UWE un groupe de travail qui pilote notamment des opérations de témoignages de patrons dans des écoles secondaires, ainsi que l'initiative "Wallonie Entreprendre", un système de parrainage de créateurs d'entreprises par des entrepreneurs expérimentés.

Si le président sortant Henri Mestdagh dit regretter de ne pas avoir été au bout de tout ce qu'il avait voulu entreprendre, son successeur a insisté lundi sur la nécessité de créer des entreprises sous peine de "voir se dessécher le tissu industriel".

Interrogé sur ce qui l'avait motivé à accepter cette présidence "alors que Paradisio l'occupe déjà à 150 pc", il a expliqué qu'il s'agit pour lui de "communiquer son enthousiasme dans la création de l'entreprise parce qu'on n'a encore rien trouvé de mieux pour créer de l'emploi". Pour lui, seule la peur de l'échec retient ceux qui auraient envie de créer, alors qu'entreprendre est "nécessaire, utile, civique et moral".

Il a également regretté que des freins administratifs existent encore, empêchant les jeunes de concrétiser cette volonté d'entreprendre. "On a l'impression que certains gardent le pied de manière permanente sur le frein", a-t-il déclaré. Mais il a demandé que dans ce domaine on ne se trompe pas de cible en visant l'administration, alors que "le problème c'est de croire qu'on existe politiquement parce qu'on légifère".

Le contact prévu ce lundi devait également permettre à des étudiants de l'enseignement supérieur de rencontrer deux responsables d'entreprise, Jean-Paul Courtois, patron d'une PME chargée de gestion d'information, d'assurance-crédit, d'affacturage et de recouvrement de créances, ainsi que Fabienne Bister, administrateur-délégué de la moutarderie Bister. La séance académique, au Palais des Beaux-Arts, a pour thème "Presse et Entreprise".

source : http://www.lalibre.be

 

_________________________________________________________________________________

Mise à jour : 25/12/2007

© Copyright 2007 / droit d'image                                                                                                                      webmaster webmaster.cndp@gmail.com